Une tireuse a biere
Une tireuse a biere

Des casinos ouvriront bientôt leurs portes sur l’île de Matsu

Taïwan et la Chine en général possèdent une législation particulièrement stricte concernant les jeux d’argent et de hasard, ces établissements étant jusqu’à présent interdits sur le territoire. Mais cette politique devrait très prochainement évoluer dans le sens d’un assouplissement de la législation étant donné le grand potentiel de revenus que pourrait générer la légalisation des casinos dans le pays.

Le Conseil taïwanais a donc d’ores et déjà commencé la mise en œuvre d’un projet de loi allant dans le sens d’une plus grande flexibilité à l’égard de ce type d’établissements. Cependant, il devrait s’accompagner de nombreuses conditions, notamment géographiques dans la mesure où les opérateurs de jeux pourront uniquement s’installer sur l’île de Matsu. De plus, les établissements se verront dans l’obligation d’intégrer leur casino au sein d’un complexe de loisirs dans lequel il devra occuper seulement 5% de la superficie. Les licences qui seront accordées aux opérateurs auront une durée de validité de 30 ans et seront soumises à des quotas qui varieront en fonction des sites touristiques situés sur l’île. Enfin, les joueurs devront être âgés de 20 ans minimum pour pouvoir accéder aux futurs établissements de jeux et pourront uniquement miser des jetons sur les différents jeux proposés dans l’établissement, qu’il s’agisse de machines à sous ou de jeux de table de type baccarat ou blackjack. Ces jetons devront également être achetés en espèces car les cartes de crédit seront interdites au sein de ces casinos.

En ce qui concerne les prélèvements fiscaux, le gouvernement devrait appliquer une taxe qui variera entre 7 et 9% en fonction de l’ancienneté des établissements, ainsi que deux taxes de 0,5% qui serviront à financer des projets relatifs à la lutte contre l’addiction. Enfin, une taxe de 7% pourrait également être appliquée sur certains jeux.